Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Ensemble naturellement
26 mai 2016

UNE MAMAN, DEUX BRAS, TROIS ENFANTS...

famille 3

 

Photo: Sabine Massio Photographe

Une maman, deux bras et trois enfants... vu comme cela, l'équation paraît difficile! 
Effectivement, je ne vais pas vous mentir, en vous disant que je gère parfaitement mon quotidien avec mes trois enfants. 
Non, ce n'est pas si évident que cela. 

Mes aînés sont "grands": 10 ans et 7 ans, et avant l'arrivée de leur petit frère, nous leur avons expliqué que bébé ne pourrait pas se préparer son petit déjeuner tout seul, ou encore changer sa couche, se laver... contrairement à eux qui peuvent effectuer ces tâches avec autonomie. Nous les avons rassurer en leur disant que nous serions toujours présents et à leur aide, si besoin, et que leur petit frère dépend totalement de nous. 
Ils ont parfaitement compris cela, toutefois, ils leur arrivent de formuler "maman, tu es tout le temps avec Tao!" Au moins, c'est clair!

Je me souviens que Nolan, l'aîné, était incapable de formuler ce besoin quand le cadet est né. Il avait seulement 3 ans. Avec du recul, je me rend compte qu'il exprimait ce besoin de présence, de proximité, d'attachement... en attirant l'attention. 
A cette époque, je n'étais pas aussi informée dans l'éducation positive, et je n'ai, malheureusement, pas répondu convenablement à ses demandes, mettant cela sur le compte d'un mauvais comportement. (vous pouvez relire l'article "Non, votre enfant n'est pas difficile") 

Aujourd'hui, ils ont la capacité de me le dire et d'exprimer clairement leurs besoins. 
Mais comment faire quand bébé demande aussi beaucoup d'attention (ce qui est normal): tétées, câlins, pleurs de décharge, accompagnement dans le sommeil... Dans ce programme chargé, pas évident de trouver du temps pour les plus grands, et d'être totalement disponible pour eux. 

il-me-cherche3

10 à 20 minutes par jour, pour chacun, ce qui signifie 20 à 40 minutes pour les aînés... 
Pour être honnête avec vous, il n'est pas toujours facile de trouver ce temps privilegié pour mes enfants. Cela peut sembler peu de temps aux yeux de certains, ou encore ahurissant de ne pas pouvoir trouver 20 minutes de tête à tête avec mes aînés pour d'autres, cependant, c'est pourtant une réalité (parfois je n'ai même pas le temps d'aller faire pipi, et pourtant je suis une personne organisée!)
Plus Tao grandit, plus je retrouve la possibilité de me reconnecter à mes enfants. C'est autant essentiel pour eux que pour moi. 

Alors dès que l'occasion se présente, je m'offre un temps avec l'un ou l'autre. Le papa peut prendre le relais avec bébé, ou bien profiter d'une sieste (plus difficile car bébé est adepte des micro-siestes), ou encore avec  la présence de bébé si pas d'autres possibilités, le portage est d'une grande aide! 
- batailles de polochons
- massage
- lire une histoire
- partie de jeux 
- moment d'écoute...
Des instants de bien-être qui permettent de recharger nos réservoirs affectifs. 

Et puis, quand les occasions ne se présentent pas. J'entend et j'accompagne leur déception. Je suis autant frustrée qu'eux de ne pas pouvoir prendre un instant avec chacun d'eux. 
La reformulation et l'écoute active sont de formidables outils pour gérer les frustrations. 

 

Alors oui, une maman, deux bras, trois enfants (ou plus...) est une équation pas évidente, cependant vient s'ajouter un élément essentiel: UN GROS COEUR! Et c'est bien là, le plus important, ce qui nous permet d'être avec nos enfants avec présence et amour

 

Lectures pour aller plus loin:

     

Publicité
Publicité
Commentaires
C
Une belle famille avec une Maman qui essaie de mettre en pratique ce qui lui tient à coeur ! Il faut savoir reconnaitre ce qui est important pour soi dans la vie et l'avoir en ligne directrice. Bien sur, les écarts sont aussi possibles et surtout on peut changer de façon de faire en étant informé. Bravo pour tous tes temoignages.
Répondre

Logo-pastille-XS

Publicité
Newsletter
Publicité