Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Ensemble naturellement
3 juillet 2015

C'EST LES VACANCES...

Ce soir, c'est les vacances! C'est parti pour 2 mois sans mettre le reveil, sans contrainte horaire, sans devoir... Et c'est également une période où nous avons la possibilité de passer du temps avec ses enfants et de profiter d'eux.

Cela fait 6 ans (naissance de Hugo) que je n'ai pas passé ces deux mois entiers avec mes garçons. Je suis très heureuse de profiter de cet été avec eux, cependant j'ai quelques peurs. 
En effet, je ne suis pas la maman dynamique habituelle, je suis une maman qui attend un bébé, qui est à 6 mois de grossesse, qui contracte facilement et souffre de la chaleur. 
Mon état n'est pas toujours en accord avec les besoins de mes enfants. Et, même si je suis ravie de pouvoir enfin profiter d'eux, je me pose des tas de questions:
- Vais-je être toujours aussi bienveillante? 
- Vais-je pouvoir répondre à leurs besoins? 
- Ne vais-je pas être trop fatiguée? 
- Vais-je pouvoir prendre du temps pour moi?...

Beaucoup de questionnement que vous avez peut-être vous même sans être futur parent.

image

Etre parent est un métier exigent, et pendant les vacances nous sommes parents 24h/24 - 7 jours sur 7. C'est une grande source de joie et de bonheur, et également cela peut entrainer de la fatigue et peut-être une certaine exaspération .
Alors, tout d'abord, je vais être indulgente avec moi-même. 

"Je dis souvent aux parents avec lesquels je travaille que c'est un véritable enfer que d'avoir des enfants et de croire qu'il existe des parents parfaits. Si, à chaque fois que nous sommes moins que parfaits, nous nous faisons des reproches, nos enfants n'en retireront aucun bénéfice. Je propose donc d'essayer non pas d'être des parents parfaits, mais de devenir des parents de moins en moins stupides, en tirant les enseignements nécessaires à chacune des occasions où nous arrivons pas à donner à nos enfants la compréhension dont ils ont besoin, où nous ne parvenons pas à nous exprimer avec honnêteté." 
Marshall B. Rosenberg

Devenir parent demande que nous fassions le deuil d'une image de soi parfaite, capable de tout gérer, de tout endosser, de tout réparer. Comme chacun le sait, la perfection est inatteignable. Et, rappelons-le, un enfant n'a pas besoin de parents parfaits. Il a juste besoin de ses parents, aimants et accompagnant. 

L'angoisse de mal faire, commettre des erreurs... sont des sources de stress importants et demandent donc énormément d'energie. Réduisez vos objectifs et visez des choses plus réalistes. Accueillez les erreurs avec moins de culpabilité. Nous apprenons de nos erreurs et avec le temps nous prenons de plus en plus de confiance en nous. J'aime beaucoup cette citation de Michelle Guez "Chaque fois que je me plante, je pousse!", ces mots nous devons les garder en tête chaque jour. 

Ce perfectionnisme, cette exigence, la fatigue sont des grandes sources de stress et peuvent nous faire réagir au quart de tour, et déclencher nos automatismes et le processus de colère. (Je vous recommande de relire ce billet pour comprendre ce qui se passe en vous ici)
C'est pourquoi, il me semble primordial de s'occuper de soi, de remplir son réservoir pour pouvoir remplir celui de ses enfants et être capable de contrôler nos automatismes de réaction aux stress. 

Pas facile de prendre soin de soi quand on est H24 avec ses enfants, me diriez-vous? 
Effectivement je suis d'accord avec vous. Cependant, prendre soin de soi cela peut être sous forme de "micro vacances". 5 minutes par çi, 10 minutes par là, quelques pages d'un livre, un café apprécié dans le calme, quelques respirations profondes...
De mon côté, je prévois de prendre soin de moi par des exercices de yoga, pour ainsi m'entraîner pour le jour de l'accouchement. 
J'ai déjà testé cette possibilité mercredi. "Maman a besoin de prendre soin d'elle. Je vais dans la chambre faire un peu de yoga. Pendant ce temps, j'ai besoin de ne pas être dérangée et après je serais disponible pour vous." 
Oui, mes enfants, sont "grands" (9 et 6 ans), il est plus simple d'avoir accès à ce temps pour moi. Pour les plus petits, profitez de la sieste, ou au moment du coucher, avant leur réveil... 
De plus, prendre soin de soi et l'exprimer à nos enfants, permet de leur montrer à quel point cela est important. Nous leur montrons également comment exprimer ce dont nous avons besoin, et ainsi ils apprendront par mimetisme et seront capables d'exprimer leur propre besoin. 

Je vous souhaite un excellent été, profitez pleinement de ce temps avec vos enfants, soyez indulgents avec vous, excusez vous quand vous craquer, prenez du temps pour vous seront les clès d'un merveilleux été. 

 

Publicité
Publicité
Commentaires

Logo-pastille-XS

Publicité
Newsletter
Publicité