Nous débutons la période de l'avent, et cette année j'ai souhaité vous accompagner durant ces 24 jours pour vous aider à vous apporter une meilleure relation familiale et ainsi débuter l'année 2015 avec une belle énergie.

"Dans les moments de crise avec vos enfants, vous pouvez apprendre, évoluer dans votre rôle de parent, dans votre vie.
Voyez ces moments non comme des épreuves, des échecs mais comme des leçons."
Arnaud Deroo - Porter un regard bien traitant sur l'enfant et sur soi.

J'ai souhaité me consacrer à des phrases que nous avons pu entendre en tant qu'enfant, et/ou que nous avons pu prononcer en tant que parents, et peut-être même que vous prononcez toujours.
Ces affirmations pourront peut être vous toucher, faire écho à votre histoire... je vous demanderai de bien vouloir abandonner la culpabilité.
Mon seul objectif est de vous aider à porter un regard positif et bienveillant votre enfant, à vous aider dans vos relations, et contribuer à un bien-être familial.

Soyez indulgent avec vous même, tout ne se fera pas du jour au lendemain. Avancez pas après pas, et faites vous confiance.

 

Certains comportements de nos enfants peuvent être difficiles à accepter et à gérer en tant que parents. Vous ressentez une certaine tension physique et il peut arriver que votre main parte et votre parole avec... "TU L'AS BIEN MÉRITÉ, CELLE-LA!"

QUE SE PASSE T'IL EN MOI?
Les journées peuvent parfois être intenses. Nos enfants sont pleins d'énergie avec un besoin intense de bouger, ce qui n'est parfois pas en adéquation avec nos propres besoins (repos, reconnaissance, aide...).
Il nous arrive de garder tout cela, et à la moindre frustration, sans crier gare, on explose. Voilà ce que ça donne:

 

schéma-colére

Autrement dit, à l'intérieur de moi, je contiens ma "bombe"  qui ne cesse de grossir jusqu'à exploser sous forme de cris, colère, voire gifles ou fessées.

colére-bombe

MAIS POURQUOI J'EXPLOSE?
Le comportement de notre enfant déclenche une réaction de stress. Nous allons ressentir des tensions dans le corps, crispation des mâchoires; membres tendus... et libérer des hormones, l'adrénaline.

réaction-de-stress

ET ENSUITE?
Tout se passe au niveau du cerveau. L'amydgale secrète de l'adrénaline, et déclenche trois réactions:

cerveau

Notez que des actions peuvent s'enchaîner, on peut se figer, puis attaquer, par exemple.

 "TU L'AS BIEN MÉRITÉ, CELLE-LA"
C'est notre réaction au stress (accumulation, fatigue, histoire personnelle...) qui va déclencher l'adrénaline et la réaction d'attaque, probablement une tape, une fessée, une gifle et ainsi exprimer "tu l'as bien mérité, celle-là".

"Si menaces, gifles ou fessées stoppent les crises de l'enfant, ce n'est pas parce qu'il est "calmé". Il est juste figé, dans l'inhibition de l'action. Et le stress est toujours là, ce qui explique qu'il recommence peu aprés."
Isabelle Filliozat - Il me cherche

ALORS, JE FAIS QUOI?
Tout d'abord, vous venez de comprendre ce qui se passe en vous. C'est une grande étape de prendre conscience de ses sensations physiques et de les ressentir, à ce moment là vous pourrez calmer votre cerveau, et ainsi trouver une solution plus éducative, bienveillante et respectueuse pour accompagner votre enfant.

Nous verrons au fil des jours, les outils pour calmer nos réactions au stress, en attendant, prenez conscience de ce qui se passe en vous, et nommez vos sensations "je me sens..." "Je ressens..." au fil de votre bombe qui grossit pour éviter que celle-ci explose.
Cela aidera votre enfant à savoir que vous êtes proche de la colère et l'aidera également à exprimer quand il sent lui aussi la colère monter en lui.

 

tu-l'as-bien-mérité-celle-l