Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Ensemble naturellement
20 octobre 2014

PAS FACILE DE MEDITER QUAND ON A UNE VIE DE PARENTS BIEN REMPLIE

Actuellement je suis en train de lire "Un coeur tranquille et sage. La méditation, un art de vivre pour les enfants" de Susan Kaiser Greenland, et un passage m'a particuliérement touché.

" Les parents ont des vies si remplies qu'il pourrait sembler impossible de trouver un endroit tranquille pour méditer même peu de temps. Mais malgré le nombre d'enfants et de responsabilités que nous avons, il y a toujours dans notre agenda de la place pour méditer; il suffit de faire preuve d'imagination pour trouver où et quand. Les parents méditent dans de curieux endroits à de curieux moments: sur un coussin dans leur chambre au réveil, assis à la table de la cuisine pendant que les enfants font la sieste, dans les embouteillages ou dans les chambres d'hôpitaux et les maisons de retraite. Nous saissions le peu de temps disponible, partout où nous le pouvons, chaque fois que nous le pouvons. Nous méditons assis, en marchant, couchés, afin de pouvoir déployer dans notre quotidien la pleine conscience développé durant la méditation formelle. Ce n'est pas facile, mais nous pouvons trouver des créneaux horaires."

Effectivement, ce n'est pas facile en tant que parents de prendre un temps pour soi, de trouver du calme...

image
Peinture: Gioia Abano

JE NE SAIS PAS MEDITER!
Tout d'abord, méditer peut vous sembler une tâche impossible et difficile. Il s'agit simplement de se concentrer sur sa respiration, inspirer et expirer, être présent à la sensation de votre souffle.
Être conscient de ce que vous ressentez, vous apportera beaucoup de bienfaits et vous permettra, par exemple, d'être plus détendu, moins fatigué...

JE N'AI PAS LE TEMPS!
Ensuite, le quotidien chargé peut être un véritable frein pour ce temps pour soi. "Je n'ai pas le temps" ou encore "J'ai déjà tellement à faire" sont des "bonnnes" excuses que j'ai pu exprimer avant de me lancer. 
Méditer a autant d'importance que de se brosser les dents. Il fait parti de votre bien-être, ne négligez pas ce temps!

Mais comment faire?
Mettre un rappel sur mon téléphon et me noter ce moment dans ma liste de tâche quotidienne m'ont permis d'apporter une importance à cet acte, à m'arrêter pour prendre soin de moi et surtout l'intégrer dans mon quotidien.

IMPOSSIBLE D'AVOIR DU CALME AVEC LES ENFANTS
Les jours d'école, il est très facile pour moi de méditer car les enfants ne sont pas présents, mais les week-ends ou vacances ce n'est aussi simple de trouver du calme.
Je saisis alors tous les moments de calme, par exemple, un moment où mes garçons jouent tranquillement tous les deux, ou encore quand je suis sous la douche... mais parfois mon instant de bien-être et de respiration est stoppé par des cris.
Les premiers temps cela avait tendance à m'énerver car je n'avais pas terminé le temps que je m'étais fixé et je perdais alors tous les bienfaits que m'avaient procurer ce temps pour moi. Avec le temps, j'ai réussi à saisir les instants de pleine conscience, 1 minute par çi, 3 par là... Je prends un temps pour moi et je n'ai pas de durée établie par avance, parfois je peux m'arrêter de moi même, et parfois mes enfants me sortiront de mon état de pleine conscience.

La méditation est de plus en plus intégrer dans notre vie de famille. Je peux maintenant leur dire que je ne suis pas disponible pendant quelques minutes parce que je vais méditer et que j'ai, donc, besoin de calme. Ils entendent parfaitement bien ma demande, et la respectent la plupart du temps.

 

Saissisez tous les moments qui s'offrent à vous pour un temps pour vous, peu importe la durée, cela vous apportera beaucoup de bénéfices.
Cette citation de Saint François de Salles montre cette importance:

" Une demi-heure de méditation est essentielle chaque jour, sauf quand on a une vie très occupée. Dans ce cas, une heure est nécessaire." 

 

Quelques lectures pour aller plus loin:
   

 

Publicité
Publicité
Commentaires

Logo-pastille-XS

Publicité
Newsletter
Publicité