La pluie s'est invitée dans le sud, ce qui nous donne l'occassion d'aller au cinéma et de profiter de quelques films pour enfants actuellement à l'affiche.

MINUSCULE - LA VALLEE DES FOURMIS PERDUES

minuscule-affiche

Depuis 2006, cette serie au format court met en scène des insectes dans la vie quotidienne où ils vivent des aventures rigolotes.
7 ans après, les insectes se retrouvent pour un grand format au cinéma.

 

Dans une paisible forêt, les reliefs d’un pique-nique déclenchent une guerre sans merci entre deux bandes rivales de fourmis convoitant le même butin: une boîte de sucres! C’est dans cette tourmente qu’une jeune coccinelle va se lier d’amitié avec une fourmi noire et l’aider à sauver son peuple des terribles fourmis rouges...

Mon avis:
Des paysages somptueux, des musiques magnifiques, une très belle histoire, beaucoup de moments de rigolade.
Ce film a la particularité d'être entièrement muet, comme pour la série, cependant, les insectes font des petits bruits amusants.

Mon 4 ans et demi apprécie beaucoup la série et pour la première fois depuis toutes nos sorties cinés, il en avait marre, voulait sortir. Le manque de dialogue l'a, je pense, gêné.

A l'inverse, mon bientôt 8 ans a beaucoup apprécié ce mutisme, qui a éveillé son imagination. Il a aimé le scénario et le courage de la coccinelle.

JACK ET LA MECANIQUE DU COEUR

jack

Édimbourg 1874. Jack naît le jour le plus froid du monde et son cœur en reste gelé. Le Docteur Madeleine le sauve en remplaçant son cœur défectueux par une horloge mécanique. Il survivra avec ce bricolage magique à condition de respecter 3 lois: premièrement ne pas toucher à ses aiguilles, deuxièmement maîtriser sa colère et surtout ne jamais Ô grand jamais, tomber amoureux. Sa rencontre avec Miss Acacia, une petite chanteuse de rue, va précipiter la cadence de ses aiguilles. Prêt à tout pour la retrouver, Jack se lance tel un Don Quichotte dans une quête amoureuse qui le mènera des lochs écossais, à Paris jusqu'aux portes de l'Andalousie

Mon avis:
Dionysos et Oliva Ruiz, du pur bonheur pour les oreilles et pour le coeur.
Je ne connaissais pas le livre, j'ai donc entièrement découvert l'histoire imaginaire et tellement belle. Des dessins qui nous transportent également dans cet univers magique.
Je suis tombée amoureuse de la beauté de Miss Acacia, de sa grâce, sa douceur, son naturel... comme Olivia Ruiz

Mon 4 ans et demi a apprécié malgré quelques peurs (les couleurs froides, la voix de "Grand Corps Malade") durant lesquelles il s'est retrouvé sur les genoux de sa maman. Il semblait avoir du mal à comprendre l'histoire cependant il a pu expliquer quelques passages à son papa.

Mon bientôt 8 ans a "tout aimé". Effectivement, je recommande ce film pour les plus grands, à partir de 7 ans je pense.

Projet 365 # 43 - Un jour, Un billet