Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Ensemble naturellement
17 septembre 2013

LETTRE D'UNE MAMAN A LA DIRECTRICE D'ECOLE - SANS PUNITION, NI RECOMPENSE...

La maman c'est moi. La directrice d'ècole, c'est celle de mon 4 ans en moyenne section.
Depuis la récente réunion d'ècole, je dois vous avouer que je suis inquiète pour l'avenir de nos enfants, et pour le devenir d'adulte.

La maîtresse a mis en place un système de punitions-récompenses:
une attitude inadaptée = 1 triangle rouge, au bout de 5 triangles rouges = un bonhomme triste = une punition
A l'inverse, une attitude adaptée = 1 triangle vert, 5 triangles vert = un bonhomme content = un métier (une responsabilité)

Pour ma part, ce système ne fait que nourrir des "mauvaises" graines chez nos enfants: humiliation, perte de confiance pour le "puni aux triangles rouges", compétition, jalousie pour le "récompensé aux triangles verts"
De plus dans ce système, on en oublie de comprendre l'origine du problème et de tenter de le résoudre en autonomie.
Que vont devenir nos enfants? Quel avenir pour eux s'ils ne sont pas capable de communiquer, d'exprimer leurs besoins, sentiments, émotions et être écouté?

Il n'y a pas de petit pas... Une petite action à mon niveau mais croire en un meilleur avenir pour nos enfants.
Voici donc ma lettre que je vous invite à partager pour agrandir mon tout petit pas.
( Je tiens a préciser que la maîtresse fournit un merveilleux travail pour aider nos enfants à acquérir des connaissances avec autonomie)

 

 

Suite à notre récent échange, je me permets de partager avec vous de manière constructive autour du schéma punitions-récompenses. C'est quelques pistes sont nourries de mes lectures, conférences, formations, échanges...

LE RÔLE DE L'ÉCOLE : SAVOIR FAIRE ET SAVOIR VIVRE ENSEMBLE

L'un des objectifs majeurs de l’école maternelle est d'aider les élèves à acquérir des connaissances et des compétences dans différents domaines d'apprentissage.

Apprendre c'est aussi vivre avec les autres, respecter les règles pour garantir la sécurité physique et affective de tous.

C'est à l’école que nos enfants vont être le plus souvent, et le plus longtemps, confronté à cet apprentissage.

  • Apprendre à vivre avec les autres

  • Apprendre des autres

  • Développer sa capacité à se mettre en lien et communiquer

C'est donc à l'école que l'enfant va jouer, répéter, s'entraîner à devenir l'être social qui plus tard travaillera et participera à la vie collective.

 

LE SCHEMA TRADITIONNEL PUNITIONS – RECOMPENSES

  1. LA PUNITION

Est-ce que les punitions aident les élèves à changer leur comportement ? Favorisent-elles l’auto-discipline et la responsabilité ?

Généralement, on utilise la punition quand le comportement de l’enfant ne correspond pas à ce que nous attendons de lui. La plupart du temps, la punition est assez efficace sur le moment. Le comportement inacceptable de l’enfant cesse.

« La punition n'apprend qu'une chose : à éviter la punition » Skinner

Lorsque l’enfant est puni, il peut se remettre en cause en se trouvant fautif et par conséquent, porter atteinte à son estime de soi. Il éprouve souvent des sentiments de peur, de tristesse, d’incompréhension.

Il peut se blaser face à trop de punitions (Je m’en fiche) et parfois se rebeller. Il ressent alors de la colère, un sentiment d’injustice, voire même parfois un désir de vengeance.

Dans un cas comme dans l’autre, la punition nuit à une relation de confiance entre l’adulte et l’enfant.

 

  1. LES RECOMPENSES

Il peut être difficile de comprendre pourquoi les récompenses ne sont pas satisfaisantes dans l’éducation des enfants.

Lorsqu’un enfant reçoit une récompense pour un comportement adapté, celui-ci pourra par la suite reproduire ce comportement, non pas parce qu’il a compris que cette attitude était respectueuse, aidante ou généreuse… mais seulement pour recevoir la récompense.

L’évaluation que l’adulte pose en donnant une récompense, ne permet pas à l’enfant d’être autonome, responsable et de développer une auto-évaluation de son comportement.

« Il faut supprimer tout esprit de compétition à l’école. Le moteur de notre société occidentale est la compétition et c'est un moteur suicidaire. » Albert Jacquard

Punitions et récompenses résolvent les symptômes aux problèmes mais non la cause.

Au lieu de réfléchir à ce qu’il a fait et ce qu’il pourrait faire pour réparer, l'enfant tourne ses pensées vers lui-même (ou vers l’adulte qui l’a puni) en ressassant des sentiments négatifs de honte ou de colère.

L'enfant peut rapidement penser et croire qu'il n'est pas « gentil », colérique, turbulent...

"Les enfants ont tendance à se conformer aux définitions que nous faisons d'eux." Isabelle Filliozat

Par ces qualificatifs (étiquettes), l'enfant sera convaincu de l'image que l'adulte fait de lui.

 

LES ALTERNATIVES

L’éducation sans punition ni récompense repose sur une relation adulte/enfants fondée sur le respect mutuel. Cette façon d’éduquer se base sur la volonté de transmettre à l’enfant les conséquences de ses comportements puis de trouver par lui même une façon de réparer.

Le rôle des éducateurs, accompagnants, parents... est d'aider nos enfants à comprendre ce qui se passe en eux, et ainsi que nos enfants :

  • soient capables de répondre avec confiance et créativité aux défis de la vie

  • aient appris à se connaître intimement

  • soient prêts à se remettre en cause

  • soient capables de ressentir et d'exprimer leurs émotions tant pour eux mêmes que pour les autres

  • puissent s'insérer dans un esprit de coopération

  • possèdent des moyens pour gérer leurs problèmes et leurs souffrances

  • aient intégrés une réelle capacité d'attention et de présence à l'instant.

 

Par exemple, si l’enfant insulte quelqu’un, l’objectif dans cette approche est de permettre à l’enfant de réaliser qu’il peut rendre triste la personne puis par la suite de s’excuser par exemple.

S’il ne veut pas ranger son matériel, l’adulte peut lui expliquer que cela le gène et que le matériel peut être abîmé, il devra alors trouver un moyen qui convienne à tous pour éviter la gène.

 

L’adulte prendra soin :

  • d’écouter les émotions de l’enfant et de reconnaître ses sentiments

    Pourquoi l'enfant à un comportement inadapté (différent de « mauvais » car jugement de valeur ? L'activité est trop compliqué pour lui ? Est-il fatigué ?...

  • de chercher à comprendre le besoin de l’enfant

  • d’émettre un message « je » en exprimant ses sentiments et ses besoins sans véhiculer ni reproche ni jugement face à un comportement inacceptable

    « j'ai besoin de calme pour expliquer à ton camarade de classe. »

  • de guider l’enfant vers une résolution de conflit où les solutions conviennent à tous.

  • Donner des consignes plutôt que des interdits. Si l'enfant court ou saute dans la classe : « tu as le droit de courir/sauter dans la cour pendant la récréation. »

 

Ces solutions aident l’enfant à devenir autonome, responsable, à faire preuve d’autodiscipline et de maîtrise de soi.

 

" De nombreuses personnes pensent qu'il est plus humain d'accorder des récompenses que d'infliger des punitions. mais pour moi les deux sont le fruit d'un pouvoir sur l'autre.

La communication non violente, quant à elle, repose sur le pouvoir avec l'autre.

lorsque nous exerçons un pouvoir avec l'autre, nous n'essayons pas de l'influencer en le faisant souffrir s'il ne fait pas ce que nous voulons ou en lui faisant miroiter une récompense, s'il nous obéit.

Il s'agit d'un pouvoir fondé sur la confiance et le respects mutuels, qui nous amène à nous écouter, à apprendre les uns des autres et à offrir avec élan, par désir de contribuer au bien-être de tous, et non par crainte d'être puni ou par désir d'être récompensé. »

Marshall B Rosenberg

 

L'accompagnement est ma passion, je serais heureuse de partager avec vous autour de cette pédagogie et ainsi aider nos enfants à devenir des êtres confiants et respectueux envers eux-même et les autres.

Pouvons nous faire le merveilleux cadeau à nos enfants d'une pédagogie joyeuse qui donne le goût d'apprendre partout, tout le temps ? J'ai confiance...

« Vous devez être le changement que vous voulez voir arriver dans le monde. » Gandhi

 

Pour aller plus loin :

Éduquer sans punitions, ni récompenses

Sanctionner sans punir

Enseigner avec bienveillance

Apprendre autrement avec la pédagogie positive

Enseignants efficaces.

 

 

Merci au site Grandir autrement blois qui m'a permis de rédiger cette lettre rapidement avant la réunion du conseil d'ècole mercredi

 

 

 

Publicité
Publicité
Commentaires

Logo-pastille-XS

Publicité
Newsletter
Publicité