Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Ensemble naturellement
9 septembre 2013

QUESTION DE PARENTS # MON ENFANT EST TIMIDE, COMMENT L'AIDER?

Tout d'abord, je tenais à vous remercier pour la confiance que vous m'accordez. A ce titre, je reçois régulièrement des messages de parents m'exposant leur petit tracas du quotidien avec leurs enfants.
C'est pourquoi j'ai décidé de créer cette nouvelle rubrique "question de parents", dans laquelle vous trouverez des pistes pour vous guider et accompagner vos enfants de façon bienveillante. Ces recommandations ne remplacent pas la consultation d'un professionnel de santé.  
Les parents sont en attente également de témoignages, de vos expériences, votre aide... Alors n'hesitez pas à participer et commenter ce billet pour aider les parents.
Vous pouvez m'envoyer un mail à ensemblenaturellement@gmail.com pour que je réponde à votre "question de parents" 
 

image

" Nous avons déménagé dans une nouvelle ville cet été. Ma fille de 7 ans est contente de sa nouvelle école mais elle n'arrive pas a se faire des copines, elle me dit quelle est trop timide, elle reste dans son coin sans parler a personne et a trop peur d'aller voir les autres enfants pour leur demander si elle peut jouer avec eux. Je lui ai bien expliqué que c'était maintenant au moment de la rentrée qu'il faut faire des efforts pour aller vers les autres, rassembler tout son courage, mais elle n'y parvient pas et en est malheureuse... Comment l'aider ? - Juliette "

 
Merci Juliette pour votre confiance. Je comprends votre inquiétude. Nous voulons tous que nos enfants soient entourés d'amis. Nous verrons comment aider votre fille à être plus sociable et gagner en assurance. Mais tout d'abord, interrogeons-nous sur la timidité. 

QU'EST CE QU'ETRE TIMIDE?
La timidité n'est pas une émotion. C'est un qualificatif que l'on attribue à une personne.
Derrière la timidité se cache une inquiétude. La peur de s'exposer aux jugements des autres. 

LES ETIQUETTES
Isabelle Filliozat affirme que "les enfants ont tendance à se conformer aux définitions que nous faisons d'eux."
En effet, par des qualificatifs ( que nous appellerons donc étiquettes), l'enfant sera convaincu de cette description que l'on fait de lui.
Pour aller plus loin, je vous invite à lire ce formidable article des "vendredis intellos" sur "les étiquettes par ci, étiquette par là..."

Juliette, derrière ce qualificatif qu'est la timidité, votre fille est seulement inquiète face à une situation nouvelle. Elle n'ose pas, de peur d'être juger par les autres. Il convient de la sortir de cette image d'elle étant timide et de la rassurer sur cet état normal et ce qui se passe en elle. Ces inquiétudes ne font pas d'elle un être timide, mais un être normal. 
" Je comprend que tu ais peur d'aller discuter avec les autres filles de ta classe. C'est possible qu'elles ne veuillent pas te parler ou jouer avec toi. Et tu ne souhaites pas cela..."

ON FAIT QUOI POUR AIDER NOTRE ENFANT? 
Notre rôle de parents est d'écouter son enfant, de l'accompagner et ainsi qu'il retrouve confiance et estime de soi. 

ECOUTE ACTIVE
Toujours se poser la question "De quoi a besoin mon enfant dans cette situation et comment puis-je l'accompagner?"
Votre enfant a simplement besoin d'un cadre rassurant et de confiance .
Prenez le temps d'écouter de votre fille, de ses peurs, ses angoisses, ses envies... Juste l'écouter, tout simplement. 
Vous pouvez relire un récent billet sur l'écoute active

EXERCICES RESPIRATOIRES
Ces inquiétudes peuvent s'exprimer physiquement: joues rouges, transpiration, mains moites, bouche sèche, rythme cardiaque accéléré et respiration irrégulière. 
Vous pouvez aider votre fille à retrouver une respiration lente et régulière qui pourra l'aider à gérer des situations de stress.
Je vous recommande de pratiquer cette exercice régulièrement avec elle: le soir au couché, le matin avant d'aller à l'école...

  • A l'inspiration, le ventre se gonfle comme un ballon. 
    A l'expiration, le ventre se dégonfle lentement et rentre. 
  • Se concentrer et sentir le ventre qui bouge à chaque inspiration et à chaque expiration. Ne sentir plus que le mouvement de la respiration. Inspiration, le ventre se gonfle... Expiration, le ventre se dégonfle... Inspiration, le ventre se gonfle... Expiration, le ventre se dégonfle... 
     
  • Descendre de la tête jusqu'à la respiration du ventre. Dans le ventre, il n'y a pas d'idées. Inspiration, le ventre se gonfle... Expiration, le ventre se dégonfle... Inspiration, le ventre se gonfle... Expiration, le ventre se dégonfle... 

"Calme et attentif comme une grenouille" est un ouvrage autour de la méditation et la relaxation pour les enfants. Il pourra vous accompagner et le CD vous guider pour des moments de relaxation. 

MIMETISME
Isabelle Filliozat dit dans "L'intelligence du coeur" que "Partager ce que l'on ressent est une façon indirecte de dire à son enfant "tu es normal", "ça arrive à tout le monde". N'hesitez pas à partager avec votre fille, vos peurs quand vous devez parler en public, par exemple. Expliquez-lui comment faites-vous pour surmonter vos angoisses. 

Il apparaît que « les enfants suivent le premier modèle qu’ils ont devant leurs yeux, le père, la mère, les parents". Nos enfants reproduisent l'image que nous leur montrons. Osez aller de l'avant, dire "bonjour" aux parents, échanger avec eux.. et ainsi inviter, par mimétisme, votre fille a faire de même. 

Petit à petit, elle avancera: un sourire, puis un bonjour... Laissons lui le temps de réfléchir avant d'agir. 

GRATIFICATION
Claude Halmos, psychanalyste, dit " ce ne sont pas les seules paroles qui donnent confiance en soi, mais les victoires remportées chaque jour."
Mettez en avant ces petites victoires, la fois où elle a demander la baguette à la boulangerie, la fois au parc...

OBJET TRANSITIONNEL
Dans les années 50, D. WINNICOTT, pédiatre et psychanalyste britannique, découvre que l’enfant utilise un objet défini comme « transitionnel » pour se séparer de sa mère, sa présence est fondamentale dans le développement psychologique, cognitif et intellectuel de l’enfant. Sa présence assure le bon développement de l’enfant.

Un objet transitionnel peut rassurer votre fille et l'aider à créer des liens. 
Je vous partage une expérience personnelle: L'été dernier, mon fils alors âgé de 6 ans était très inquiet à l'idée d'aller au centre aéré. Il a souhaité prendre son diabolo avec lui, tous les matins. Cet objet lui permettait d'emmener un peu de "chez lui" et de créer des liens. En effet, il ne devait pas aller vers les autres enfants, c'est les autres qui venaient à lui et qui voulaient jouer au diabolo avec lui. Mon aîné a passé un bel été et a rencontrer de formidables copains. Cette année, il a repris son diabolo pour ainsi le rassurer et passer le cap des premiers jours intimidants. 

LA NATUROPATHIE
Les plantes ont un pouvoir impressionnant. Les fleurs de bach peuvent aider à gérer nos émotions et des situations de stress. 
Chaque plante correspond à une émotion. Pour en savoir plus, vous pouvez relire un billet du blog.
N'hesitez pas à demander conseil à un naturopathe ou un conseiller fleurs de bach.
Peut etre que ces deux plantes peuvent aider: "Mimulus" aide à reprendre confiance, et "Walnut" aide au changement. 

LES LIVRES
Ils sont un formidable support d'échange avec nos enfants. "Les éditions pour penser à l'endroit" propose des ouvrages autour de la confiance en soi qui pourront peut être aider à donner un peu de confiance à votre fille. 
http://www.pourpenser.fr/librairie/livres/par-themes/la-confiance-en-soi/

 

J'espere de tout coeur, Juliette, que ce billet pourra vous aider à accompagner votre fille dans ce changement. N'hesitez pas, cher lecteur, à apporter votre témoignage à Juliette et sa fille. 

Publicité
Publicité
Commentaires

Logo-pastille-XS

Publicité
Newsletter
Publicité